1. Accueil
  2. Colloques et conférences
  3. Trophées Bâtiments Résilients : Vela Verde, un modèle de rénovation résiliente

Trophées Bâtiments Résilients : Vela Verde, un modèle de rénovation résiliente

Publié le 28/11/2023 Le 24/07/24 Rubrique Colloques et conférences

Nouvel épisode de notre campagne de valorisation des lauréats des Trophées Bâtiments Résilients 2022. Ce concours récompense les structures conçues pour faire face aux aléas naturels et climatiques d’aujourd’hui et de demain. Aujourd’hui, cap sur Vela Verde, le Premier Prix Rénovation, un projet résilient à toute épreuve !

Vela Verde est un établissement scolaire bâti à partir de la rénovation d’un immeuble de bureaux des années 1980. Livré en 2022, ce projet est aujourd’hui exposé au phénomène d’ilot de chaleur et au risque d’inondations.
Située en plein cœur de Lyon, une ville particulièrement sujette aux fortes chaleurs estivales, l’école a été conçue avec une enveloppe performante en matériaux biosourcés qui comporte très peu de déperditions thermiques et présente une excellente étanchéité à l’air. Lorsque cette couche protectrice n’est plus en capacité de protéger le bâtiment des températures extérieures des équipements prennent le relai pendant les périodes de fortes chaleurs : une centrale double flux équipée d’un système adiabatique[1] et une pompe à chaleur connectée à une centrale photovoltaïque en autoconsommation.

De plus, Vela Verde s’implante dans une zone exposée aux remontées de nappes phréatiques, juste en face du Rhône. Pour prévenir ce risque, le sous-sol du bâtiment est équipé de nombreux capteurs et de pompes de relevage. Ces pompes sont connectées à un système d’alerte qui permet d’automatiser la mise en place du dispositif et d’assurer la continuité des activités en cas d’inondation. L’ensemble du système constructif a été conçu pour contenir et limiter la montée des eaux.

Notons également qu’un accent particulier a été mis sur le sujet de la qualité de l’air. En effet, cet établissement accueillant un jeune public se situe à proximité immédiate d’une autoroute, avec toutes les nuisances polluantes que cela comporte. Dans ce contexte, Vela Verde a intégré des systèmes de filtration de l’air efficaces et dispose de neuf capteurs afin de mesurer en continu des paramètres tels que le taux de particules fines ou encore l’hygrométrie. Pour compléter l’ensemble, Vela Verde a fait le choix de matériaux biosourcés – bois, chanvre, lin (…) – peu émissifs.

Comme l’indique Marc Campesi (Diagonale Concept), Maître d’œuvre sur l’opération, l’idée principale derrière le projet Vela Verde était de « prévenir les risques ». Une résilience qui démontre « qu’il est possible de construire des bâtiments qui seront exploitables et vivables » dans les conditions de demain.

 

[1]Aussi appelé rafraîchissement d’air par évaporation ou RAE, le refroidissement adiabatique permet d’aspirer l’air chaud qui entre alors en contact avec un échangeur humide. En s’évaporant, l’eau récupère les calories de la chaleur et l’air se refroidit avant d’être soufflé dans les pièces du bâtiment.

 

Partager cette page :
Imprimer cette page :